Mobilité électrique

Acteur de la mobilité durable, Renault Trucks s’est engagé il y a plus de dix ans en faveur de la mobilité électrique afin d’améliorer la qualité de vie en centre-ville et lutter contre les émissions globales de CO2.

Renault Trucks propose une gamme complète de véhicules 100 % électriques de 3,1 à 26 t pour tous les usages urbains. Produits en série dans notre usine normande de Blainville-sur-Orne.

 

Vers un transport "zéro émission"

Mobilité électriquePour nous, la mobilité électrique est la meilleure réponse aux problèmes de qualité de l'air urbain et de bruit, ainsi que pour contribuer à la protection de l’environnement et à la lutte contre le réchauffement climatique.

C’est pourquoi nous proposons notre deuxième génération de véhicules 100 % électriques : Renault Master Z.E., Renault Trucks D Z.E. et Renault Trucks D Wide Z.E., une gamme complète de 3,1 à 26 t.

Nos camions électriques sont fabriqués, en série, dans notre usine normande de Blainville-sur-Orne. Ils sont entièrement conçus par nos équipes de R&D et industrialisés sur notre chaîne d'assemblage de véhicules afin d'offrir une solution à coûts compétitifs avec le même standard de qualité que notre offre diesel.

Quelles que soient les restrictions mises en place dans les zones urbaines, les véhicules de notre gamme Z.E. peuvent assurer leur mission sans rupture. Ils représentent des solutions idéales pour préserver la qualité de l’air et réduire la congestion, car ils permettent des livraisons silencieuses à des horaires décalés et ne produisent aucune émission polluante locale, ni CO2.

 

POURQUOI CHOISIR L’ELECTRIQUE ?

Camions silencieux Renault Trucks

 

Appréciez le silence

Les camions électriques sont silencieux (-10 Décibels par rapport à un camion diesel). Un bon point lorsqu’ils livrent les commerces sous nos fenêtres très tôt le matin ! Ils peuvent désormais rouler toute la nuit en centre-ville et ainsi fluidifier le trafic en journée.

 

Renault Trucks sans émissions à l'usage

 

Vers le "zéro émissions"

Les camions électriques n’émettent pas de CO2, ni de NOx (oxydes d’azote) à l’usage, car ils n’ont pas d’échappement. Les seules particules émises sont dues au frottement des pneus et des disques de frein. Exactement comme pour les vélos !
 

Renault Trucks accès au centre-ville

 

LA VILLE VOUS OUVRE LES BRAS

Les restrictions de circulation sont de plus en plus importantes alors que l'accès aux centres urbains est essentiel à votre activité. Avec notre gamme de véhicules électriques, vous pénétrez au cœur des villes et dans les zones à faibles émissions, même en cas de pic de pollution. Exploités aux heures creuses pour des livraisons silencieuses, ils contribuent à réduire la congestion du trafic.

 

Renault Trucks confort du conducteur

CONFORT DE CONDUITE

Les conducteurs plébiscitent le confort des véhicules électriques, souples à manier et silencieux : ils sont agréables à conduire;

 

 

Renault Trucks recyclage

UN CYCLE DE VIE VERTUEUX

Le cycle de vie des camions électriques est vertueux car chaque pièce peut être réutilisée ou entièrement transformée.

 

 

 

TOUT COMPRENDRE dE la mobilité électrique

L'AUTONOMIE

Autonomie des camions électriques

Quelle autonomie pour les camions électriques et pour quels usages ?

Vidéo >

 

 

 

 


 

LES COÛTS

Le vrai coût d'un camion électrique

Ne serait-ce pas un peu cher, le camion électrique ? Tout savoir sur les coûts.

Vidéo >

 

 

 

 

 

LES BÉNÉFICES

Bénéfices du camion électrique5 grands arguments en faveur de l'électrique

Vidéo >

 

 

 

 

 

LA RECHARGE

Renault Trucks Z.E. RechargeBornes, infrastructures, temps de recharge : quelles solutions pour charger votre camion électrique ?

Vidéo >

 

 

 

 

 

LES BATTERIES

Renault Trucks Z.E. batteriesLa vérité sur les batteries des camions électriques

Vidéo >

 

 

 

 

 

idées reçues sur les camions électriques

Réseau électriqueidée reçue n° 1 :

Le réseau électrique ne supportera pas l’accroissement de la demande due à la multiplication des camions électriques

Tout laisse à penser que le réseau électrique saura absorber l’augmentation de la demande avec le développement des véhicules électriques. Si à horizon 2040, 75 % des 12,5 millions de camions du parc européen sont des véhicules électriques à batterie, il faudra produire 700 TWh/an supplémentaires d’électricité, ce qui nécessiterait une hausse de la production européenne d’électricité de 0,9 % par an entre aujourd’hui et 2040. Ce pourcentage correspond à l’accroissement naturel et anticipé des producteurs d’électricité (entre 1990 et 2018, la production d’électricité en Europe a augmenté de 26,3 % soit 0,93  % par an – source Eurostat).

Ce calcul utilise les hypothèses retenues par l’Association des Constructeurs Européens d’Automobile (ACEA) dans leur étude sur l’impact de l’électromobilité des véhicules de plus de 3,5 tonnes sur la production électrique en Europe, détaillées ainsi :

(1) Il y aura 12,6 millions de camions, cars et bus de plus de 3,5 tonnes en Europe d’ici 2040.

(2) La consommation électrique moyenne sera de 1,1 kWh/km en 2050 en considérant que la structure du parc roulant sera identique à l’actuel et en supposant que la distance annuelle parcourue en 2050 sera égale à celle d’aujourd’hui (43 000 km / véhicule / an).

(3) Rendement moyen d’un chargeur de batteries : 92 %

(4) Rendement du réseau électrique : 90 % (hypothèse)

(5) 75 % du parc sera électrifié en 2040, les 25% restants seront constitués de véhicules fonctionnant à l’hydrogène, au biodiesel et au biométhane.

(5)*(1)*(2)*(3)*(4) = 540 TWh/an. La consommation d’électricité européenne en 2018 était de 2 800 TWh. Il faut donc augmenter de 540 TWh / 2 800 TWh = 19 % sur 20 ans, soit 0,9 % par an.

En ce qui concerne le réseau électrique français, ENEDIS a mené une étude en 2019, montrant que l’intégration de la mobilité électrique représentera moins de 10 % du total des investissements anticipés sur la période pour la maintenance du réseau d’ici à 2035.

De plus, à plus long terme, la mobilité électrique représente même un atout pour le réseau électrique, car le fait de reverser en fin de journée dans le réseau électrique l’électricité non-utilisé par les véhicules (« smart grid ») permettra de compenser en partie le caractère intermittent du solaire et de l’éolien.

Cependant, nous savons tous que la production d’énergie a un impact sur l’environnement, aussi restons attentifs, en tant que citoyens responsables, à notre consommation d’énergie pour lutter contre le réchauffement climatique. L’énergie la plus verte est celle qu’on ne consomme pas.

Coût véhicule électriqueIdée reçue n°2 : Les véhicules électriques coûtent beaucoup plus cher que les véhicules thermiques

C’est vrai, en 2021, un véhicule électrique s’avère plus cher à l’achat. Mais au final, les coûts d’exploitation sont bien moins élevés et l’équation est gagnante ! Grâce notamment à la simplicité d’entretien des moteurs, les coûts de maintenance des camions électriques sont en général inférieurs de 30 % à leurs équivalents thermiques.

Le coût de l’énergie est un autre atout en faveur du camion électrique : l’électricité étant deux fois moins chère au kilomètre qu’un carburant traditionnel, les économies sont là aussi au rendez-vous.

De plus, il est souvent possible de compter sur les aides à l’achat (mesures fiscales ou aides directes) accordées par la grande majorité des États ou régions de l’Union européenne. L'Association des Constructeurs Européens d’Automobile (ACEA) a publié en juillet 2020 un document  recensant les différents dispositifs d’aide à l’acquisition et à la possession de véhicules électriques individuels dans les 27 pays de l’Union européenne ainsi qu’au Royaume-Uni. Même s’il n’existe pas à ce jour de document de synthèse similaire pour les camions électriques, nous savons que de nombreuses subventions sont proposées par la plupart des pays de l’Union européenne. Par exemple, en juillet 2020, ces aides s’élevaient jusqu’à 60 % du coût d’un camion électrique de moins de 16 tonnes en France ou jusqu’à 500 000 euros par an et par entreprise en Allemagne.

Enfin, les batteries des véhicules électriques sont désormais produites en masse, leur poids et leur taille diminuent, leur recyclage se démocratise, pour un coût de production global des camions électriques en baisse. A l’horizon 2030, le coût total de possession (ou Total Cost of Ownership, TCO) d’un camion électrique destiné à la distribution sera équivalent voire inférieur à celui d’un camion thermique, les avantages - silence, zéro émission, souplesse et confort, respect de l’environnement - en plus !

Autonomie véhicule électriqueIdée reçue n°3 : L’autonomie des camions électriques n’est pas suffisante pour répondre aux besoins des transporteurs

On parle beaucoup de l’autonomie des véhicules électriques mais le plus important n’est pas forcément d’offrir une autonomie maximale. C’est de proposer l’autonomie adaptée aux besoins réels des transporteurs, qu’il s’agisse de distribution urbaine ou régionale, de camions de chantier ou de collecte des déchets. Pour les constructeurs de camions électriques tels que Renault Trucks, il s’agit en quelque sorte de faire du sur-mesure. A chaque type de parcours et d’application professionnelle correspond un modèle de camion électrique précis (16, 19 ou 26 tonnes), avec le juste nombre de batteries nécessaires (de trois à six, sachant que la majorité des utilisateurs en embarquent quatre).

Aujourd'hui, l'autonomie maximale d’un camion électrique de distribution Renault Trucks répond à la plupart des utilisations à condition de modifier légèrement ses habitudes. Avec un véhicule électrique, les chauffeurs préparent leur tournée, anticipent les distances et mettent le véhicule en charge en rentrant le soir au dépôt. De plus, il est toujours possible d’effectuer une recharge partielle en cours de route.

Enfin, il faut savoir que le freinage permet de gagner entre 20 et 40 % d’énergie. Une conduite adaptée prolongera d’autant l’autonomie du véhicule. Avec un camion électrique Renault Trucks, l’autonomie peut atteindre 400 km en fonction du modèle de véhicule et de son utilisation. Et, quoi qu’il en soit, nous garantissons à tous nos clients - à l’instar de l’entreprise de transports Delanchy - la puissance nécessaire quel que soit l’âge des batteries. Contractuellement, Renault Trucks garantit le maintien jusqu’à 80 % de l’énergie des batteries de ses camions électriques pendant toute la durée du contrat. Et cela, aucun autre constructeur ne le propose !

 

 UNE GAMME DE CAMIONS SANS EMISSIONS À L'USAGE

 

Renault Trucks Z.E.

Notre deuxième génération de véhicules 100 % électriques, de 3,1 à 26 t, est capable de répondre aux différents usages et attentes des clients avec 3 camions différents :

  • Renault Trucks Master Z.E. : 2 modèles, fourgon et plancher-cabine, avec 3,1 tonnes de PTRA, et 120 km d'autonomie réelle, conçus pour les usages urbains et les livraisons du dernier kilomètre.
  • Renault Trucks D Z.E. : avec 16 tonnes de PTRA, il est conçu pour la distribution de marchandises en ville, avec différentes capacités de batteries de 200 à 300 kWh, adaptées à des missions de distribution classiques, avec différents types de carrosseries.
  • Renault Trucks D Wide Z.E. : avec 26 tonnes de PTRA, il est le camion idéal pour le transport de marchandises en environnement péri-urbain et pour la collecte des déchets avec une charge utile comparable à un camion diesel. Son autonomie est sécurisée avec une batterie de 200 kWh.

 

Des solutions électriques complètes


Renault Trucks offre à ses clients des solutions complètes en matière d'électrification. Avec les camions configurés sur mesure en fonction de l’usage et des besoins en autonomie, sont proposés des solutions de batteries et d’infrastructures de charge, des services de réparation et d’entretien de haut niveau, du financement et des assurances.

LA FABRICATION DES CAMIONS ÉLECTRIQUES CHEZ RENAULT TRUCKS

Fabrication Renault Trucks Z.E.L'usine Renault Trucks de Blainville-sur-Orne, aux portes de Caen, abrite, depuis mars 2020, la production des véhicules 100 % électriques de notre gamme Renault Trucks D.

Nos camions Renault Trucks D Z.E. (16 t) et Renault Trucks D Wide Z.E. (26 t) sont assemblés sur la même ligne que leurs équivalents thermiques, cependant les opérations propres à la technologie électrique sont réalisées au préalable dans une unité spéciale. Des techniciens habilités y assemblent différents sous-ensembles spécifiques au véhicule 100 % électrique -propulsion, moteur, boîte de vitesses, unité centrale- qui sont ensuite acheminés en bord de ligne d’assemblage. En sortie de ligne, les camions regagnent le bâtiment réservé pour d’autres opérations techniques et des contrôles qualité spécifiques. Les véhicules électriques reprennent ensuite les étapes de fabrication classique avec un test sur la piste d’essai puis un passage au banc de performance. 

Au total, une cinquantaine d’heures de travail est nécessaire à la fabrication d’un camion électrique.

RENAULT TRUCKS A PLUS DE 10 ANS D’EXPÉRIENCE DANS LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

Renault Trucks électriqueDepuis plus de dix ans, nous testons sur le terrain des camions électriques avec nos clients partenaires afin de recueillir des informations cruciales sur l'utilisation, le comportement de la batterie, les installations de charge et les besoins d'entretien particuliers. Ces tests en conditions réelles d'exploitation ont également permis aux transporteurs d’aider leurs propres clients à faire accepter la technologie électrique. Renault Trucks a plus d'une décennie d'expérience avec les camions 100 % électriques grâce au Renault Maxity.

  • 2009: première offre commerciale d'un camion hybride: Premium Distribution Hybris
  • 2010: première commercialisation de véhicules utilitaires  électriques avec le Renault Maxity 100 % électrique
  • 2011: démarrage de plusieurs expérimentations de camions électriques de moyen et gros tonnages en collaboration avec des exploitants.
  • 2019: début des ventes du Renault Trucks Master Z.E.
     

Voir aussi

Choisissez votre pays
Choisissez votre pays